[ Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde ]

Le "truc" de Nadine ? Réunir les gens autour de causes visant le mieux être des personnes en situation de précarité et/ou de vulnérabilité économique et sociale et développer des actions dans une démarche éducation populaire. Ses territoires d'intervention sont prioritairement en milieux ruraux.

Nadine a participé aux actions de Cultures du Coeur sur le département de l'Aude. Elle continue cet élan de promotion de la médiation culturelle comme levier d’épanouissement personnel et d’inclusion sociale et professionnelle en tant que chargée de développement des actions de Ato Mossu.

Elle a également fondé num.in.oc qui est devenu un atelier de l'association.

Voici la vidéo de présentation de ses ateliers au sein de Ato Mossu :

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter les paramètres de cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment ici.

Afficher le contenu

L’Éducation Populaire

L’Éducation Populaire  . . .  C'est quand les instituteurs de ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire, terme qui n'existe plus) nous enseignaient la coopération, l'expérimentation, l'ouverture vers l'Autre . . . C'est quand ce curé barbu en chaussettes et claquettes nous montrait comment faire cuire des patates dans la terre ou bien construire des latrines, chez les scouts, en terminant souvent ses phrases par un « put..., con ! » qui nous faisait marrer . . .  C'est quand je suis devenue animatrice et que l'on m'a dit « ici, on propose les ateliers avec du matériel de récup. C'est bon pour l'imagination et de toute façon on n'a pas un rond » et que j'ai toujours continué à travailler ainsi  . . .  C'est quand j'expliquais aux animateurs que notre objectif était de développer l'esprit critique de l'enfant lorsque je suis devenue directrice d'ACM  . . .  C'est quand j'ai passé le BPJEPS et que le formateur nous a dit « un bon animateur, c'est un animateur que l'on ne voit plus » . . . C'est quand j'ai suivi la formation de prof des écoles et que j'ai finalement tourné les talons (« L’Éducation populaire, c’est le contraire de l’Éducation nationale » dixit Franck Lepage)  . . .  C'est quand j'ai proposé aux ados de mon école de monter sur les planches pour offrir des spectacles musicaux à un public et surtout de s'offrir à eux-mêmes cette formule à la mode « la confiance et l'estime de soi » . . . C'est quand j'ai posté sur la page de num.in.oc ces paroles de Freire : « Personne n'éduque autrui, personne ne s'éduque seul, les hommes s'éduquent ensemble par l'intermédiaire du Monde » . L’Éducation Populaire, ce n'est pas un vieux truc de curé gaucho en claquettes (qui ne nous apprenait pas les savoirs religieux. Ou alors j'ai zappé …) : c’est l’idée qu’on est tous p